Tableau 3.

Facteurs à considérer lors de l’examen d’un enfant qui présente une fièvre prolongée, récurrente ou périodique

ÉLÉMENTS DE L’EXAMENCONSIDÉRATIONS
Anamnèse clinique
  • Âge d’apparition, durée, fréquence, prodrome et pic de la fièvre

  • Si la présentation est récurrente ou périodique, déterminer l’intervalle entre les poussées de fièvre et si l’enfant se porte bien entre les poussées

  • Expositions et déclencheurs potentiels (p. ex. contact avec une personne malade, des animaux ou des insectes; antécédents de voyage; immunisations récentes; prise de médicaments sur ordonnance, de suppléments ou de produits à base de plantes médicinales)

  • Signes et symptômes systémiques connexes, y compris : perte pondérale; sueurs nocturnes; malaise; lymphadénopathie; sérosite; et manifestations oculaires (p. ex. conjonctivite, épisclérite), oropharyngées (p. ex. ulcères aphteux), gastro-intestinales (p. ex. douleur abdominale, ballonnement, diarrhée), dermatologiques (p. ex. éruption cutanée, urticaire, lésions pyogéniques), musculosquelettiques (p. ex. arthralgies, faiblesse) et neurologiques (p. ex. surdité sensorineurale)

  • Si la présentation est récurrente ou périodique, déterminer si les caractéristiques connexes sont semblables et prévisibles

  • État clinique durant les intervalles sans maladie

  • Nutrition (y compris la consommation de produits laitiers)

  • Croissance et développement (y compris la courbe de croissance)

  • Infections causées par des pathogènes inhabituels ou opportunistes évoquant l’immunodéficience

  • Localisation fréquente d’infections de la même fonction organique évoquant une anomalie anatomique

  • Ethnicité et antécédents familiaux (p. ex. fièvres récurrentes, surdité inexpliquée, insuffisance rénale, amylose); envisager la généalogie détaillée d’au moins 3 générations pour explorer le mode d’hérédité

  • Tests génétiques (si déjà faits chez d’autres membres de la famille)

Examen physique
  • Examen ciblant certains organes

  • Notation des changements oropharyngés, lymphadénopathie, modifications cutanées, observations musculosquelettiques

Investigations
  • Formule sanguine complète avec numération différentielle

  • Marqueurs de l’inflammation (p. ex. CRP, VS)

  • Test de biochimie sérique de dépistage (p. ex. acide urique et lactate déshydrogénase si on soupçonne une affection maligne)

  • Taux sérique quantitatif d’immunoglobuline

  • Analyse d’urine, culture d’urine

  • Culture sanguine

  • Anticorps antinucléaires

  • Anticorps anticytoplasme des neutrophiles

  • Examen d’imagerie approprié en fonction de l’examen

  • Biopsie du tissu touché

  • CRP—protéine C-réactive, VS—vitesse de sédimentation érythrocytaire.