Tableau 2.

Associations épidémiologiques ou études contradictoires concernant les bienfaits potentiels des suppléments de vitamine D

PROBLÈMEMEILLEURES DONNÉES PROBANTESNIVEAU DE PREUVECOMMENTAIRE
Douleur chronique inexpliquéeStraube et collab.,38 2009Méta-analyseDonnées épidémiologiques ou tirées d’ERC insuffisantes pour faire un lien entre la douleur et l’insuffisance ou la carence.
Sclérose en plaquesMunger et collab.,27 2006Étude cas-témoin prospective nichéeAssociation solide entre le 25(OH)D élevé et un faible risque de sclérose en plaques; aucune étude disponible sur le dosage.
Détérioration de la fonction cognitiveAnnweiler et collab.,39 2009Synthèse critiqueAucune association évidente entre la fonction cognitive et la 25(OH)D, mais une hétérogénéité considérable; les études d’interventions ne sont pas uniformes.
Certaines maladies infectieusesYamshchikov et collab.,40 2009Synthèse critiqueLes données probantes sont les plus convaincantes pour la tuberculose, la grippe et les maladies des voies respiratoires supérieures d’origine virale; hétérogénéité considérable.
MCVPittas et collab.,41 2010
Wang et collab.,42 2010
Synthèses critiquesAssociation possible entre la 25(OH)D, l’hypertension et les MCV (pas le diabète41); des études prospectives sur le dosage font valoir des bienfaits à des doses de modérées à élevées - plus d’études sont nécessaires.
Diabète de type 2Pittas et collab.,41 2010Synthèse critiqueIl n’y a pas de données suffisantes pour associer les niveaux de 25(OH)D avec l’incidence de diabète; il n’y a pas de données convaincantes dans les études sur le dosage concernant les bienfaits pour le contrôle de la glycémie.
Maladies périodontiquesDietrich et collab.,43 2004Étude transversaleDe faibles taux de 25(OH)D pourraient être associés à des maladies périodontiques indépendamment de leurs effets sur la densité minérale osseuse.
Cancer du seinGarland et collab.,44 2007Analyse combinée d’études longitudinalesSelon les estimations, l’utilisation de 2 000 IU de vitamine D par jour réduit de 50 % l’incidence du cancer du sein; aucune étude sur le dosage n’est disponible.
Cancer de la prostateYin et collab.,45 2009Méta-analyse d’études longitudinalesIl n’est pas démontré que la 25(OH)D sérique soit associée à l’incidence du cancer de la prostate.
  • 25(OH)D—25-hydroxyvitamine D, MCV—maladies cardiovasculaires, ERC—étude randomisée contrôlée