Tableau 2

Comparaison de l’immuno-essai par rapport à la chromatographie pour détecter l’usage d’opioïdes

IMMUNO-ESSAICHROMATOGRAPHIE
Un immuno-essai ne fait pas la distinction entre les divers opioïdes, quoiqu’il en existe maintenant pour des opioïdes spécifiques.Elle fait une distinction entre la codéine, la morphine, l’oxycodone, l’hydrocodone, l’hydromorphone et l’héroïne (monoacétylmorphine).
Il produira des résultats faux positifs (p. ex. graines de pavot).Elle ne réagit pas aux graines de pavot.
Un immuno-essai ne détecte souvent pas les opioïdes semisynthétiques et synthétiques (p. ex. oxycodone, méthadone, fentanyl).Elle est plus précise pour les opioïdes semisynthétiques et synthétiques.
  • Reproduction de National Opioid Use Guideline Group3.