Tableau 2.

Médicaments pour le traitement d’une obstruction

CATEGORYMÉDICAMENTDOSAGE
AnalgésiquesOpioïdes (SC ou voie transdermique)Au besoin pour contrôler les symptômes
Stéroïdes (p. ex. dexaméthasone)Voir ci-dessous
Antispasmodiques-anticholinergiquesVoir ci-dessous
Agents contre la sécrétionDexaméthasoneEssai de 6–20 mg/j SC pendant 3–5 j
Octréotide100–1500 μg/j SC
Antispasmodiques-anticholinergiques
  • Butylbromure de hyoscine40–120 mg/j SC
  • Glycopyrrolate0,1–0,4 mg/j SC
  • Scopolamine0,2–2 mg/j SC ou 1–2 timbres transdermiques de 1,5 mg aux 3 j
Antagonistes des récepteurs H2 (p. ex. famotidine, ranitidine)Au besoin pour contrôler les symptômes
Inhibiteurs de la pompe à protonsAu besoin pour contrôler les symptômes
AntiémétiquesMétoclopramide (si la douleur n’est pas de type colique)40–240 mg/j SC
Halopéridol5–15 mg/j SC
Olanzapine2,5–20 mg/j SL
Phénothiazines (sédation)50–100 mg par voie rectale ou IM aux 8 h
  • Chlorpromazine25 mg par voie rectale aux 8 h
  • Prochlorpérazine6,25–50 mg/j SC
  • Méthotriméprazine50–100 mg/j SC, IV ou voie rectale
Dimenhydrinate4–8 mg IV 2 fois par jour
OndansétronAu besoin pour contrôler les symptômes
AutresSuppositoires laxatifs, lavementsAu besoin pour contrôler les symptômes
Amidotrizoate7Une seule dose par voie orale de 50 ml avec du métoclopramide, de l’octréotide, de la dexaméthasone SC en cas d’obstruction partielle
  • IM—voie intramusculaire, IV—voie intraveineuse, SL—voie sublinguale, SC—voie sous-cutanée.

  • Données tirées de Hanks et collab.3, Downing et Wainwright4, Soriano et Davis5 et Glare et collab.14