Tableau 1.

Conception et caractéristiques des études examinées

ÉTUDENOMBRESOURCES DES DONNÉES ET CONTEXTECARACTÉRISTIQUES DES PARTICIPANTSCONCEPTION DE L’ÉTUDEPARAMÈTRES MESURÉSDÉFINITION DE FRFMESURES PSYCHOSOCIALES
Franko et coll.15, 20082379Filles de la Californie, de Cincinnati et du Maryland âgées de 9 à 10 ans au début de l’étude qui participaient au NGHSFilles seulement
Âge moyen de 9,5 ans au début de l’étude
Âge moyen de 18,6 ans après 10 ans
Données longitudinales recueillies annuellement pendant 10 ans dans le contexte du NGHS
Mesures administrées tous les 2 ans
Rétention des participantes de 89 % après 10 ans
Les données sur les repas en famille étaient obtenues à l’an 1 et 3 et les principales mesures des résultats ont été obtenues à l’an 5, 6 et 10
Comportements alimentaires désordonnés, inquiétude de l’image corporelle et usage de substances« Combien de fois prenez-vous des repas avec un de vos parents ou les 2? »
FRF non définie
ITA—aspiration à la minceur, insatisfaction à propos de son corps et sous-échelles de la boulimie
Échelle de stress ressenti
Échelle d’évaluation de l’adaptabilité et de la cohésion de la famille III—sous-échelle de la cohésion
Inventaire des stratégies d’adaptation
Diverses questions pour évaluer la FRF et les caractéristiques démographiques
White et Halliwell16,2010550Étudiants (de 11 à 16 ans) des 7e, 9e et 10e années dans des écoles publiques générales en milieux urbains du RUDiversité ethnique et socioéconomique
Garçons (n = 274), filles (n = 276)
Âge moyen (ET) de 14,13 (1,09) ans
Données transversales recueillies
Sexe, date de naissance, taille, poids et emploi des parents signalés par les participants
Des questionnaires remplis par les participants ont été utilisés pour évaluer la FRF, la connectivité familiale, l’environnement à l’heure des repas et la consommation d’alcool et de tabac
Usage de substances« Au cours des 7 derniers jours, combien de fois avez-vous tous, ou la plupart des membres de votre famille vivant à la maison, pris un repas ensemble? »
RFF définis comme ≥ 5 fois par semaine
Échelle des attitudes et des comportements alimentaires de la famille
Diverses questions pour évaluer les caractéristiques démographiques, la FRF, les facteurs familiaux et la consommation d’alcool et de tabac
Fulkerson et coll.18, 200699 462Étudiants de la 6e année à la 12e année dans des écoles publiques et alternatives aux ÉU (213 villes, 25 États)Diversité ethnique
Garçons (n = 49 138), filles (n = 49 620)
Données transversales recueillies durant l’année scolaire 1996–1997
Profils de la vie des étudiants; sondage sur les attitudes et les comportements administrés en classe par les districts scolaires participants
Comportements alimentaires désordonnés, symptômes de dépression ou pensées suicidaires, estime de soi, réussite scolaire, usage de substances et comportements violents7 fois par semainesProfils de la vie des étudiants; sondage sur les attitudes et les comportements Diverses questions choisies pour évaluer l’usage de substances, les symptômes de dépression, les pensées suicidaires, la violence, la réussite scolaire, la FRF et les variables démographiques
Neumark-Sztainer et coll.19, 20044746Adolescents des districts scolaires urbains et de la banlieue de Minneapolis qui ont participé au projet EATDiversité ethnique
Garçons et filles
Âge moyen (ET) de 14,9 (1,7) ans
Données transversales recueillies durant l’année scolaire 1998–1999
Sondage du projet EAT administré par le personnel (TR de 81,5 %); taille et poids évalués
Comportements alimentaires désordonnés« Au cours des 7 derniers jours, combien de fois avez-vous tous, ou la plupart des membres de votre famille vivant à la maison, pris un repas ensemble? »
RFF définis comme ≥ 5 fois par semaine
Les questions spécifiques élaborées pour le projet EAT se fondaient sur les résultats de groupes témoins d’adolescents, un examen des instruments existants, une revue des opinions d’experts, un cadre théorique social-cognitif et des projets pilotes
Fisher et coll.30, 20075511Cohorte d’enfants qui ont participé à l’étude GUTS aux États-Unis. Les participants à l’étude GUTS sont les enfants des femmes qui ont pris part à la Nurses’ Health Study IIGarçons (n = 2228), filles (n = 3283)
Âge variant entre 11 et 18 ans
Données longitudinales recueillies en 1996 puis en 1998 et 1999 pour examiner les facteurs de prédiction de commencer à boire de l’alcool et d’en faire une consommation excessive
À partir de 1996, des questionnaires de suivi du GUTS à répondre par les intéressés ont été postés aux participants chaque année
En 1998 et 1999, la section du questionnaire sur la consommation d’alcool a été élargie et administrée aux participants (TR de 70 %)
Usage de substances« À quelle fréquence vous asseyez-vous avec d’autres membres de votre famille pour prendre le repas du midi ou du soir? »
FRF non définie
Questionnaire Alcohol Expectancy - version pour les adolescents
Profil sur la perception de soi de Harter pour les enfants
Diverses questions pour évaluer les variables contextuelles démographiques, familiales et sociales et le comportement en matière d’alcool
Haines et coll.32, 201013 448Cohorte d’enfants qui ont participé à l’étude GUTS aux États-Unis. Les participants à l’étude GUTS sont les enfants des femmes qui ont pris part à la Nurses’ Health Study IIGarçons (n = 5913), filles (n = 7535)
Âge moyen (ET) (1e fois) de 11,9 (1,6) ans
Données longitudinales recueillies en 1996, (1e fois, données repères), en 1997 (2e fois), en 1998 (3e fois), et en 1999 (4e fois)
Des questionnaires à répondre par les intéressés ont été postés aux participants chaque année
Comportements alimentaires désordonnés« À quelle fréquence vous asseyez-vous avec d’autres membres de votre famille pour prendre le repas du midi ou du soir? »
FRF non définie
Questionnaire de surveillance des comportements à risque chez les jeunes
Sondage McKnight sur les facteurs de risque
Diverses questions pour évaluer des variables, comme la FRF, les taquineries des parents sur le poids et l’importance de la minceur pour les parents
Fulkerson et coll.33, 2009145Adolescents à risque des écoles secondaires alternatives en milieux urbains et de la banlieue de Minneapolis qui ont participé au projet pilote COOLDiversité ethnique
Garçons (52 %), filles (61 %)
Âge moyen (ET) de 17,2 (1,2) ans
Données transversales recueillies en 2006 comme points de repère pour le projet pilote de l’équipe COOL
Du personnel formé en recherche a administré en classe un sondage psychosocial aux étudiants; on a aussi inscrit les mesures de la taille et du poids
Comportements alimentaires désordonnés, symptômes de dépression et usage de substances« Au cours de la dernière semaine, combien de fois tous les gens avec qui vous vivez ou la plupart d’entre eux avez-vous soupé ensemble? »
FRF définie comme de 5 à 7 repas par semaine
Les questions spécifiques provenaient de sondages publiés antérieurement
Sen34, 20108984Des jeunes (de 12 à 16 ans) qui ont participé au National Longitudinal Survey of YouthUn échantillon nationalement représentatif de la population américaine
Des jeunes âgés de ≤ 14 ans en date du 31 décembre 1996, vivant avec au moins un de leurs parents
Les nombres de participants selon le sexe ne sont pas précisés
Données longitudinales recueillies de 1997 à 2000Usage de substances et comportements violentsOn a demandé aux jeunes de dire le nombre de jours dans une semaine normale où leur famille prenait un repas ensemble
FRF non définie
Entrevue audio assistée par ordinateur administrée par l’intéressé
Woodruff et Hanning35, 20093223*Étudiants de la 6e année à la 8e année de 86 écoles du Nord et du Sud de l’Ontario et de la Nouvelle-ÉcosseGarçons (n = 1454), filles (n = 1548)Données transversales recueillies durant l’année scolaire 2005–2006
Un questionnaire sur le web concernant les comportements alimentaires a été administré (le TR variait selon la région ou la ville et se situait entre 34 % et 98 %)
Comportements alimentaires désordonnés, inquiétude de l’image corporelle et efficacité personnelle« D’habitude, combien de jours par semaine prenez-vous le repas du midi ou du soir avec au moins un de vos parents? »
FRF définie comme ≥ 6 jours par semaine
Questionnaire sur les comportements alimentaires
Diverses questions pour évaluer la FRF, l’inquiétude de l’image corporelle et l’efficacité personnelle
Eisenberg et coll.36, 20044746Adolescents des districts scolaires urbains et de la banlieue de Minneapolis qui ont participé au projet EATDiversité ethnique Garçons et filles
Âge moyen (ET) de 14,9 (1,7) ans
Données transversales recueillies durant l’année scolaire 1998–1999
Sondage du projet EAT administré par le personnel en classe (TR de 81,5 %); taille et poids évalués
Estime de soi, réussite scolaire, symptômes de dépression, pensées suicidaires et usage de substances« Au cours des 7 derniers jours, combien de fois avez-vous tous, ou la plupart des membres de votre famille vivant à la maison, pris un repas ensemble? »
RFF définis comme ≥ 5 fois par semaine
Échelle de mesure de l’estime de soi de Rosenberg
Diverses questions pour évaluer la FRF, les facteurs familiaux, le rendement en classe, la dépression, les pensées suicidaires et les facteurs sociodémographiques
Sierra-Baigrie et coll.37, 2009259Étudiants du niveau secondaire âgés de 12 à 21 ans d’Avilés, une ville au nord de l’EspagneGarçons (58,3 %), filles (41,7 %)
Âge moyen de 14,72 ans
Des données transversales ont été recueillies à l’aide de divers questionnaires à répondre par les intéressés pour évaluer des sujets comme la symptomatologie boulimique, les compétences psychosociales, les problèmes émotionnels et comportementaux ainsi que les habitudes quant aux repas en famille
Des chercheurs ont administré les questionnaires aux étudiants en classe, en groupes de 25 à 30
Comportements alimentaires désordonnés« À quelle fréquence prenez-vous le repas du midi à table avec les membres de votre famille qui sont à la maison? »
« À quelle fréquence prenez-vous le repas du soir à table avec les membres de votre famille qui sont à la maison? »
FRF non définie
Test d’investigation de la boulimie, Edinburgh
Rapport par les jeunes
Diverses questions pour évaluer la FRF et les épisodes d’hyperphagie
Neumark-Sztainer et coll.38, 20082516Adolescents des districts scolaires urbains et de la banlieue de Minneapolis qui ont participé au projet EAT-I et au projet EAT-IIDiversité ethnique et socioéconomique Garçons (n = 1130), filles (n = 1386)
Âge moyen (ET) des participants de niveau scolaire moyen : 1e fois de 12,8 (0,8) ans; 2e fois de 17,2 (0,6) ans
Âge moyen (ET) des participants de niveau scolaire secondaire : 1e fois de 15,8 (0,8) ans; 2e fois de 20,4 (0,8) ans
Données longitudinales recueillies durant l’année scolaire 1998–1999 (1e fois) et à nouveau en 2003–2004 (2e fois)
1e fois : sondage du projet EAT-I administré par le personnel (TR de 81,5 %)
2e fois : sondage du projet EAT-II distribué par la poste et auto-administré (TR de 68,4 %)
Comportements alimentaires désordonnés« Au cours des 7 derniers jours, combien de fois avez-vous tous, ou la plupart des membres de votre famille vivant à la maison, pris un repas ensemble? »
RFF définis comme ≥ 5 fois par semaine
Les questions spécifiques élaborées pour le projet EAT se fondaient sur les résultats de groupes témoins d’adolescents, un examen des instruments existants, une revue des opinions d’experts, un cadre théorique social-cognitif et des projets pilotes
Neumark-Sztainer et coll.39, 20072516Adolescents des districts scolaires urbains et de la banlieue de Minneapolis qui ont participé au projet EAT-I et au projet EAT-IIDiversité ethnique et socioéconomique
Garçons (n = 1130), filles (n = 1386)
Âge moyen (ET) des participants de niveau moyen : 1e fois de 12,8 (0,8) ans; 2e fois de 17,2 (0,6) ans
Âge moyen (ET) des participants de niveau scolaire secondaire : 1e fois de 15,8 (0,8) ans; 2e fois de 20,4 (0,8) ans
Données longitudinales recueillies durant l’année scolaire 1998–1999 (1e fois) et à nouveau en 2003–2004 (2e fois)
1e fois : sondage du projet EAT-I administré par le personnel (TR de 81,5 %)
2e fois : sondage du projet EAT-II distribué par la poste et auto-administré (TR de 68,4 %)
Comportements alimentaires désordonnés« Au cours des 7 derniers jours, combien de fois avez-vous tous, ou la plupart des membres de votre famille vivant à la maison, pris un repas ensemble? »
RFF définis comme ≥ 5 fois par semaine
Les questions spécifiques élaborées pour le projet EAT se fondaient sur les résultats de groupes témoins d’adolescents, un examen des instruments existants, une revue des opinions d’experts, un cadre théorique social-cognitif et des projets pilotes
Eisenberg et coll.40, 2008806Adolescents d’écoles de niveau moyen (7e et 8e années) au Minnesota qui ont participé au projet EAT-I et au projet EAT-IIDiversité ethnique et socioéconomique
Garçons (n = 366), filles (n = 440)
Âge moyen (ET) la 1e fois de 12,8 (0,8) ans; la 2e fois de 17,2 (0,6) ans
Données longitudinales recueillies durant l’année scolaire 1998–1999 (1e fois) et à nouveau en 2003–2004 (2e fois)
1e fois : sondage du projet EAT-I administré par le personnel
2e fois : sondage du projet EAT-II distribué par la poste et auto-administré (TR de 69,5 %)
Usage de substances« Au cours des 7 derniers jours, combien de fois avez-vous tous, ou la plupart des membres de votre famille vivant à la maison, pris un repas ensemble? »
RFF définis comme ≥ 5 fois par semaine
Les questions spécifiques élaborées pour le projet EAT se fondaient sur les résultats de groupes témoins d’adolescents, un examen des instruments existants, une revue des opinions d’experts, un cadre théorique social-cognitif et des projets pilotes
  • COOL—Controlling Overweight and Obesity for Life, ÉU—États-Unis, FRF—fréquence des repas en famille, GUTS—Étude Growing Up Today, ITA—Inventaire des troubles de l’alimentation, NGHS—Étude sur la croissance et la santé du National Heart, Lung, and Blood Institute, Projet EAT—Projet Eating Among Teens, RFF—repas fréquents en famille, RU—Royaume-Uni, TR—taux de réponse.

  • * Résultats fondés sur une taille d’échantillon de N = 3025 en raison de l’exclusion de participants.

  • Résultats fondés sur un sous-groupe de patients qui faisaient du surpoids, de l’hyperphagie ou avaient un comportement de contrôle extrême du poids, comptant 577 sujets féminins et 312 sujets masculins (N total = 889)